Conférence sur le thème : Intelligence territoriale et régionalisation :  Quel rôle pour le système d’information et les industries culturelles ?

Michel Volle

Conférence sur le thème
« Intelligence territoriale et régionalisation :
Quel rôle pour le système d’information et les industries culturelles ? »

Note de présentation

L’évolution des contextes économiques et des faits de société, conjuguée aux nouvelles préoccupations d’aménagement des territoires et de développement durable, conduisent à définir de nouvelles approches pour la gestion du développement local. Ainsi, la connaissance du territoire, la veille stratégique et l’évaluation des politiques entraînent la nécessité d’un outil capable d’observer les phénomènes locaux, d’analyser les évolutions, de définir des politiques et d’anticiper les risques possibles.
Dans ce contexte et face aux transformations engendrées par la mondialisation généralisée et l’émergence de l’économie du savoir, les acteurs territoriaux doivent comprendre les évolutions de l’environnement afin d’élaborer des stratégies communes et d’envisager les actions nécessaires. L’intelligence territoriale s’impose désormais comme un des leviers permettant d’améliorer un tel apprentissage.
Au Maroc, la concrétisation de la société du savoir et de la connaissance et l’accès aux technologies de l’information et de la communication constituent des enjeux majeurs pour réussir le chantier de la régionalisation. A l’image des entreprises, les collectivités sont amenées à l’aide de l’intelligence territoriale à assurer une veille stratégique pour apporter aux acteurs territoriaux les informations utiles au développement de leur territoire. Qu’est-ce que donc l’intelligence territoriale ? Quels sont ses enjeux et ses objectifs ? Comment utiliser le système d’information et les industries culturelles pour implémenter une telle démarche ? Comment se font la conception et l’animation d’un tel système d’information ? Comment peuvent participer les industries culturelles et créatives au design territorial et aux processus d’innovation ? Comment assurer Leur ancrage territorial et garantir les conditions de valorisation des biens culturels ?
Par ailleurs, le système d’information et les industries culturelles peuvent supporter l’observation du territoire, l’innovation compétitive et créative et la participation transversale de ses acteurs. Le système d’information, en particulier, forme désormais un outil majeur pour faire émerger des partenariats publics et privés et des collaborations multisectorielles pour une meilleure coopération au sein du territoire. Dans un tel contexte, l’intelligence territoriale apporte un regard nouveau à ces concepts de système d’information et d’industries culturelles et renforce les dimensions coopératives et participatives qu’ils soutiennent.
A cette fin, elle utilise des dispositifs participatifs d’observation et de gouvernance regroupant les acteurs locaux qui seront impliqués dans un processus d’analyse et de diagnostic partagé. Il s’agit d’inscrire les collectivités dans une démarche de changement de culture et de pratique vis-à-vis du déploiement des technologies d’information et de communication. Ces procédés donnent aux acteurs une vision commune des enjeux de leur territoire pour une prise de décision tenant compte de leur environnement local.
Dans le cadre de ses activité de promotion des démarches scientifiques pour asseoir le développement territorial sur des bases solides et pérennes, L’Association Marocaine d’Intelligence et de Stratégies Territoriales (AMIST), organise avec les partenaires locaux et internationaux, une journée d’étude, le 18 janvier 2018, sous le thème « Intelligence territoriale et régionalisation : Quel rôle pour le système d’information et les industries culturelles ?».
Cet événement est organisé en partenariat avec la Chambre de Commerce de Casablanca-Settat, l’Institut de l’économie, l’Université Arabe des Sciences, l’Université Hassan 1er à Settat et le centre CLIK.
Cette journée s’inscrit dans la logique d’ouverture et de création de dynamiques de réflexion et d’échange dont l’association AMIST ambitionne de faire bénéficier les acteurs territoriaux. AMIST diffuse l’expertise universitaire afin d’encourager ces derniers à adopter le concept d’intelligence territoriale et à intégrer le numérique dans leurs stratégies de développement local.
Elle vise principalement trois objectifs essentiels.
– Contribuer à la vulgarisation du concept d’intelligence territoriale,
– Sensibiliser les acteurs locaux à l’importance du système d’information et des industries culturelles dans la gouvernance et la gestion locales, la coordination des projets territoriaux et la valorisation du contenu informationnel au sein du territoire,
– Décliner le concept d’intelligence territoriale en relation avec le chantier de la régionalisation en examinant les pratiques locales au Maroc et réfléchir sur les modalités d’appropriation des outils de l’intelligence territoriale et notamment le système d’information et les industries culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *